Changement de registre ce matin : une fois n’est pas coutume, je décris une scène du quotidien qui n’est pas moi, qui n’est peut être pas toi, mais tas d’autres femmes, en nous ou pas. A prendre (ou pas) a la légère 🙂

22h03. La ménagère se pose enfin sur son canapé. Sa journée a été intense, elle a été mère, épouse, maîtresse, experte, collègue, copine, femme de ménage, infirmière, conseillère. Elle a été douce, affectueuse, ferme, intransigeante, casse-pieds, agressive, conciliante, pénible, rigolote, rabat-joie, hystérique, sereine, calme, adulte, gamine, adolescente, plein de sagesse, coquine, intrépide, curieuse, calme, tempérée.

Tout à l’heure, lorsque le bruit du robot-ménager peinait à couvrir celui de ses enfants, elle s’est surprise à s’évader, le temps d’un songe mi- éveillé mi- subconscient. Elle aime ses enfants, sa vie, son mari, son travail, mais parfois, le temps de quelques minutes, elle aimerait être ailleurs. Et si elle pouvait partir, pourrait-elle choisir ? entre un havre de paix ou de volupté, un recueil de douceur ou de plaisir, un endroit où elle sereine ou vive ?

Oui parfois, on rêve d’un ailleurs indéfinissable, et c’est mieux comme ça. Dans une vie où tout est défini, programmé, précis, ciselé, calculé, peu importe à quoi ressemble cet ailleurs qu’on rêve éveillé, l’essentiel étant qu’on en aie toutes un, non ?

Image

Un commentaire sur « Multi-nous ou l’envie d’ailleurs… »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s