Lorsque ELLEActive a commencé à s’annoncer sur Twitter, j’étais d’abord sceptique. Encore une grande messe super institutionnelle avec des concepts sympas, limite philo, mais pas très pratiques pour ma vie quotidienne, en plus en province.

La thématique était alléchante, l’état d’esprit aussi, alors je me suis dit why not. Au pire, ça se terminait par une séance shopping et je ne serais pas venue pour rien (mais ça chuuut hein). En plus c’est l’occasion de revoir les copines parisiennes, alors zou, je me suis inscrite.

Elleactive

J’ai reçu mon badge, jeté un oeil aux ateliers, tous très sympas, et je me suis dit, comme à mon habitude : freestyle, je verrais bien sur place. Erreur n°1 : les ateliers sont pris d’assaut. Pour éviter l’effet « grand messe » justement, ELLE a choisi d’organiser quelques plénières et des ateliers en petit nombre. Pas de noyade dans une masse de filles supra lookées et archi revendicatrices : les thématiques sont pratiques, utiles, sympa, font réfléchir, et on repart avec des pensées pratiques et concrètes.

Par exemple, à l’atelier sur l’addiction sur les réseaux sociaux, j’ai réalisé 1/ que j’étais complètement accro (5/5 aux questions posées par l’intervenante, l’heure est plus grave que prévu) 2/ qu’en plus c’était mauvais pour ma mémoire 3/que ça me stressait. J’ai donc décidé de prendre les choses en main comme le conseillait la coach, et je suis sortie pendant 2 h sans mon téléphone, ce qui toujours selon la coach, mérite une récompense. J’hésite entre un menu pizza 4 fromages-tiramisu et une paire de Repetto (Quoi? l’atelier ne portait pas sur la gestion du budget ou de l’alimentation, je te rappelle). J’ai également rencontré en chair, en os et en Slimane la talentueuse Lauren Bastide, rédac chef adjointe du Daily Elle. Pour celles qui se le demandent ,elle est encore plus chou en vrai que sur Instagram et Twitter (sisi, c’es possible). Il est question aussi de gérer l’interférence pro-perso avec ces satanés smartphones..comment on gère son patron, collègue, client, qui lui est complètement accro et te harcèle de mails pendant que tu regardes tranquillement New Girl.

J’ai aussi assisté à un atlier sur la répartition des tâches à la maison, animée par la géniale Marlène Schiappa, présidente du réseau Maman Travaille. Le genre de thématiques que tu peux penser pleine de clichés, en fait pas du tout. D’abord on t’explique que c’est souvent toi qui bloques. Tu es persuadée que c’est ton homme qui ne fait pas, mais en fait tu réalises que c’est toi qui ne laisses pas faire. Pire que tout, tu contrôles comme un chef de projet, puis tu repasses derrière lui pour vraiment vérifier que c’est mal fait, et donc prouver à tout le monde (toi y compris) que t’es absolument indispensable. Tu m’étonnes qu’il n’en fasse pas plus. On a parlé temps partiel, choix de carrières pour les femmes et les hommes, mais toujours en se posant les bonnes questions : ce que je veux moi, ce que veux le père, et pas la société. J’ai adoré l’expression « plafond de mère », concept anti-carriériste imposé aux mères du plafond de verre. Quand je dis imposé, parfois …c’est toi-même qui le fait. Y’a pas plus fort que toi-même pour t’imposer des barrières . Autre info : Marlène et son groupe font tout le nécessaire pour que 2014 soit l’année de la conciliation vie pro-vie perso. On croise tous les doigts, pieds y compris, pour que ça arrive. Perso je sature un peu de courir dans tous les sens pour aussi peu de reconnaissance sociétale.

Les autres ateliers : personal branding, préparer sa retraite, gérer son temps, stimuler sa créativité, choisir son mode de garde, diversité, travail sur le cv…et la touche glam essentielle : un atelier relooking pour un look parfait de working girl, un atelier maquillage, mise en beauté et photo par L’Oréal. Super smart aussi : les rendez-vous speed mentoring avec des super grands patrons, le genre waw tu vois, et des entretiens avec des entreprises qui recrutent!

Merci à ELLE pour cette super journée, pour les rencontres ultra intéressantes. L’esprit était super ouvert, dynamique, pertinent, valorisant. Le genre de journées dont on repart pleine de nouvelles (et bonnes) choses pour un lendemain un chouia différent.

L’année prochaine, promis, je suis là à l’ouverture, je m’inscris dès le début à tout plein d’ateliers. Pour celles qui n’ont pas pu aller, allez sur le site, c’est plein de petits conseils, de quotes, et un résumé de la plupart des ateliers et quelques articles vraiment sympas.

2 commentaires sur « J’ai testé pour vous : le forum ELLEActive. Petit condensé. »

  1. Je regrette (un peu) de ne pas pu y assister mais ça clachait avec une autre journée de conférence à laquelle j’ai assisté … J’aurai aimé notamment essayer les one-to-one avec les grandes « patronnes » … Merci pour ton résumé !

    1. Franchement j’ai hésité, genre même la veille j’ai failli renoncer en voyant que j’avais perdu mon badge (freestyle je te dis) mais finalement on s’y est retrouvées par hasard avec une copine du havre et on a passé un bon moment! alors l’année prochaine 🙂 bizzz

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s