Depuis quelques jours, je porte une minerve pour soulager mon rachis cervical victime de mon rythme à priori bien trop soutenu.  L’orthopédiste, dans sa look-magnagnimité, m’a affublé d’un collier de mousse bleu nuit. Dans mon malheur, j’ai été chanceuse : il aurait pu être bleu marine, soit la couleur opposée au mariage pour tous en plus blafardiser mon teint méditerranéen, ou pire que tout, chair, le genre de couleur qui n’en est pas, mais qui jure prodigieusement toute carnation.
J’ai donc une it-minerve.
Au quotidien, j’avoue que c’est un peu compliqué : quand on a deux tigresses de moins de 6 ans, certaines choses deviennent subitement moins pratiques quand on a qu’un bras opérationnel, un dos à moitié en service et un cou qui ne tourne que d’un côté, certes.
Sur les collatéraux, à part le look assez improbable, une vision latérale considérablement compromise, une tête qui pour une fois se tient droite, je dois avouer humblement avoir été surprise : je redécouvre la sympathie, la gentillesse des gens. Audrey Walker, la redac chef de mon nouveau magazine chouchou Stylist, l’a dit la semaine dernière : le it-mood du moment, c’est la gentillesse. Kindness is the new chic. C’était l’occasion rêvée pour moi de tester ça. Le test était risqué, vu que je passais 24h dans la capitale aussi belle que réputée pour sa mauvaise humeur, à savoir Paris.
Un taxi m’a pris alors qu’il avait fini son service. Il m’a conduit….gratuitement.
Le serveur du bar n’a jamais été aussi attentionné. Il m’a dit bonjour, au revoir, bon courage.
Le bus m’a expliqué où et quand je devais m’arrêter pour ma correspondance.
J’ai eu un supplément de petits biscuits avec mon café.
17 inconnus m’ont demandé depuis hier ce qui m’était arrivé.
On m’a aidé à porter mon sac dans les escalators hors service.
On m’a souhaité bon courage.
On m’a cédé la place dans le métro bondé.
Mais surtout, on m’a souri. Avec compassion et empathie.
C’est ça, le new chic : le sourire.
Je déclare donc la minerve provocatrice de gentillesse.
Y’a plus qu’à espérer de ne pas trop m’y habituer….Sinon je demanderais un plâtre.

4 commentaires sur « La minerve, provocatrice de gentillesse. Told ya, kindness is the new chic »

  1. Un mal pour un bien, au moins ça 🙂
    Ca fait plaisir de voir que les gens deviennent plus civilisés.
    Soigne-toi bien… et n’abuse pas de cette gentillesse hein ;o)

    1. Civilises a Paris ! Ce qui pourrait être un oxymore 🙂 alors oui j’en abuse je sais que c’est éphémère !

      Merci !Xoxoxo

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s