La première fois que j’ai entendu parler de Maman Travaille, j’ai imaginé une association capitale, une présidente charismatique, des lobbys super influents. Je ne m’étais pas trompée. Quand j’ai connu Marlène Schiappa, j’ai réalisé qu’en plus il y’avait une femme extraordinairement courageuse, bosseuse et attachante. Une femme avec des convictions, des objectifs, une vision, portée par un rêve d’une société plus égalitaire et plus équilibrée.

Pas de revendicatrice à outrance, pas de féminisme extrémiste et totalitaire, mais un engagement doux, de ceux dans lesquels on se reconnaît tous.

Donc lorsque j’ai vu l’annonce pour la journée Maman Travaille, je n’ai pas hésité.

D’abord, les interventions promettaient. Que des têtes, des modèles de réussite sur différents points, de la variété, et surtout des vrais témoignages sur la conciliation vie pro/vie perso.

J’ai été très touchée par le témoignage de Nathalie Kosciusko-Morizet, miss NKM. Je me dis qu’être une femme ambitieuse, jeune maman dans un groupe politique, qui plus est conservateur, ça ne doit pas être simple.

En toute simplicité et presque avec amitié, elle nous a confié ses déconvenues, de celles qu’on aurait pu vivre, sauf que pour elle, il s’agit de commentaires interloqués du préfet lorsqu’elle voulait tirer son lait en voyage politique, de son chef qui lui demande se caresser le ventre enceinte pour amadouer le sénat, ou du Président qui lui annonce qu’il est désolée de ne pas l’avoir mise dans le nouveau gouvernement vu qu’elle venait d’accoucher, ou encore de son chef qui lui demande le lendemain de son accouchement si elle a un mode de garde pour assister à une réunion d’urgence.

Puis les rencontres. Des bloggueurs et bloggueuses, des intervenants de qualité, des échanges qui apaisent, réconfortent, reboostent, interpellent, confortent.

Ateliers, signatures, dédicaces, conseils pratiques, tout y est. On repart avec un sac rempli de petits cadeaux utiles, dont le dernier ouvrage et non moins indispensable à toute maman qui bosse, les 200 conseils et astuces de Maman Travaille.

On ne sait pas encore s’il y’en aura une autre, mais merci pour cette belle journée Marlène, et tous la dream-team bénévole qui oeuvre avec toi sur cette cause qui ne sera jamais perdue.

mamantravaille

Un commentaire sur « J’ai testé pour vous : la journée Maman Travaille »

  1. Bonjour,
    j’ai découvert le concept le lendemain de la Journée Maman travaille par le post FB d’une très bonne amie à moi. A ce moment là je me suis dite « quelle superbe idée ». Et en vous lisant je l’espère fort qu’il y en aura bien d’autres journées comme celle-ci car j’ai très envie d’y participer (car maman de 2 enfants et entrepreneuse qui jongle dans les heures en permanence). Votre billet est très enrichissant sur le plan émotionnel et réconforte dans l’idée qu’il faut s’accrocher et continuer à y croire. Merci à vous pour le récit.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s