La cour de récré est apparemment une jungle où tous les spécimens s’affrontent, chacun essayer de prouver par sa suprématie sur les autres.

Se créent alors petits groupes, groupuscules de pression, leaders imposés, leaders incontestés, meneurs-nés, et aussi, lois de la nature oblige, des plus faibles, des menés. A chaque prédateur, sa proie.

La terreur secrète de chaque parent, c’est de savoir que son enfant est une proie. Certains le paieront toute leur vie, et nous savons tous que dans ce cas, c’est la loi du silence qui prime.

Je ris tout de même de leur organisation sociale. Par exemple, l’échange standard de goûters. Je te file un bout de fromage et tu me files ton petit beurre. J’ai pas le droit de manger aux chips, mais les tiens…j’en prendrais. Et on ne dira pas à maman hein ? Et attends c’est un roulé aux fraises que tu as ? Je t’échange mes raisins secs ?

Retour à la maison : t’as mangé tout ton gouter ? Dans le meilleur des cas, ton enfant te raconte. Dans la plupart des cas, il se contente de hocher la tête. Et tu ne sauras jamais qu’il n’a pas fait le plein de minéraux mais juste d’acides gras saturés. Mais comme il s’en porte bien…qui protestera ?

Moralité : ce qui se passe à la récré, doit rester à la récré.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s