Dans la vie on se révolte. Je fais ce que je peux avec la philosophie de « tout est amour » mais parfois je me dis que la sagesse a ses raisons que la folie du moment n’a pas. Quand j’ai lu et/ou entendu que le féminisme était une arnaque et que les féministes n’avaient rien compris, j’ai laissé couler. Pardonnez-leur, Simone, Elisabeth, elles ne savaient pas c qu’elle disaient. Après tout, si on peut se permettre d’être rétro, chacun sa vie.

Lorsque j’ai cherché à mesurer mon poids selon les règles de Dukan et qu’il m’a lâchement rétorqué, caché derrière l’écran de mon Mac, que j’étais « en léger surpoids » avec ma taille 38 pour 169 cm, j’ai fermé les yeux (ou plutôt l’ordi). Après tout, j’ai cherché l’embrouille en allant sur son site.

Lorsque j’ai entendu parler du thigh gap, le fameux écart entre les cuisses qui ferait de nous des objets de désir, je l’ai pris pour une lubie qui passerait forcément. C’est tellement too much que ça n’en était pas crédible. Ça finirait sûrement par s’arrêter, c’était Elle ou la cuisse (ok, buiten)

Mais lorsque j’ai vu passer le premier article dans le Vif.be parlant du bikini bridge, mes poils (oui j’en ai, le poil est le nouveau chic, vous ne saviez pas ?) se sont irrémédiablement et ataviquement hérissés. Pour être classe et hype, il faudrait donc montrer un effet pont suspendu de la maigreur. Moi, j’ai des collines. c’est tout valloné, tout moelleux, plus du style Suisse Normande que pont de normandie, en réalité. Depuis j’ai guetté par la fenêtre du web ce qui pourrait calmer cette hérésie. Pendant plusieurs jours, je n’ai vu que des filles qui déliroient et des tendances qui merdoient, ô Sœur Tendance, dis moi que la raison arrive et nous délivrera du château de la folie corporelle. Serait-on en train de raconter à mes petites cousines et mes petites nièces que pour être attirante, il faut avoir les cuisses qui ne se touchent pas, le ventre qui creuse, les os qui saillent, les seins qui rentrent, l’estomac qui gargouille, la gueule qui tire (vers le bas, forcément) ?

Et enfin, la fin de la rumeur est arrivée par quelques médias éclairés. Certains y ont vu clair et on compris le jeu malsain que jouait ce shameless lanceur de buzz 4chan.

Ce serait donc une fausse rumeur, nous pouvons donc décidément gober n’importe quoi…surtout qu’à priori, rien de neuf sous le soleil : le terme existe depuis plus de 5 ans. Ouf, on l’a échappé belle. Pour le moment…

La présidence normale, je sais que c’est sooo 2012. La femme normale, par contre, ça tente quelqu’un ? Parce que moi, j’en suis.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s