Quelqu’un m’a dit que nous naissions tous égaux.

Un peu plus tard, nous ne sommes pourtant pas tous égaux devant l’art.

Certains semblent être nés dans un tableau du 16 ème : nul besoin de leur expliquer, ils sont capables non seulement de repérer, mais également de comprendre les univers des artistes,leurs objectifs, et même, comble de l’initié, d’en parler.

Je suis de celles qui ont souvent eu des grands moments de solitude devant certaines oeuvres. Pendant que certains s’extasiaient, moi, je m’interrogeais. « et donc c’est…. ». En réalité, rien ne sert de comprendre, il vaut mieux se contenter de ressentir.

Image

L’expo de Charles Laib Bitton, un belge expatrié à NY, fait partie de celles dont la vocation principale est de vous inspirer. Se retrouver devant ces tableaux d’une telle pureté, d’une telle précision jouxtées d’un abstrait fondamental vous oblige à ne penser qu’à ce qui vous intéresse.

Regarder un de ces tableaux en petit format, dont la matière première est des plus simples-peinture, stylo bic, vous évoquera des choses à vous-même uniquement. C’est tant mieux, car certaines choses ne sont faites que pour vous appartenir.

Mettez-vous devant, inspirez, respirez, laissez votre instinct et votre imagination connecter ce qui vient.

« J’aime que chacun crée son univers en fonction de ce qu’il ressent devant mon tableau. C’est précis et abstrait en même temps : la porte est ouverte à tout! » m’explique Charles durant la charmante visite de ses oeuvres.

Les sensations évoquées vous appartiennent en indivision, personne ne peut ainsi juger ce que vous voyez, interprétez, ressentez.

Je me demande si ce n’est pas cela, finalement, la vocation de l’art.

Fashion ps : si on a 15 min de plus, on passe faire coucou à la boutique de notre Diane nationale, Von Furstenberg de son nom, juste en face, soit la maison où il a fait ses débuts en tant que designer pour les boutiques de Diane à NY. #dvforever. Et oui, les chemins de la mode sont glorieux et polyvalents.

Intitulée “Abstract Memories of a Belgian Mind”, l’exposition se déroule du 16 au 30 mai dans le Project Store bruxellois Greta Marta, www.gretamarta.be , www.charleslaibbitton.com

https://www.facebook.com/events/242060905997313/

 

ImageImageImage

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s