Un coup de gueule (de temps en temps).

Parce qu’il faut péter un coup.

Mon mur Facebook et Twitter sont depuis plusieurs jours bombardés (sans vilain jeux de mots) de contenus pro-israéliens et pro-palestiniens. Parce que je suis belge de confession musulmane, d’origine marocaine et que j’ai des amis de tous horizons, et depuis toujours, dont des amis juifs.

Je sais que ce conflit attise toutes les folies, déchaine toutes les passions. La Terre Sainte, nos tripes, notre coeur, à en perdre la raison.

Mais là, je n’en peux plus.

Tous s’inventent chroniqueur express, propagandiste du jour, journaliste de nuit, envoyé spécial l’après-midi, média à la place du média qui n’est visiblement à la hauteur pour personne.

Je n’en peux plus de voir les uns et les autres s’entretuer via un espace de partage social.

Je n’en peux plus de voir le sang de là-bas se mélanger n’importe comment à un conflit importé n’importe comment.

J’en ai ras le bol de voir les uns compter les morts et les autres stigmatiser toute une population.

Je suis épuisée de voir s’afficher les mesures des indicateurs de misère et de drame.

« Nous avons plus de morts que vous ». « Nous souffrons plus que vous. » « C’est eux qui ont commencé » « Ils veulent tous nous exterminer » « Ils nous haïssent, haïssons-les ». Sans le sang et les larmes, on pourrait presque ajouter un « nanananinère ». Insultant pour le drame que vivent ces populations – et en vrai.

Surenchère du malheur des uns, promesse de vengeance des autres, fervent supporter de sa propre auto-destruction, entretien de l’horreur et de la haine.

 

Peut-être ne vous voyez-vous pas, vous qui postez une fausse vérité en 140 caractères à travers des photos attrapées au gré des marées des réseaux sociaux. D’un côté comme de l’autre.

Peut-être avez-vous perdu vos yeux dans ce monde hyper-connecté pour ne voir que ce qui vous alimente, sans regarder l’autre en face.

Peut-être pensez-vous changer le cours de l’histoire du fond de votre canapé, bourré de préjugés et de raccourcis dangereux.

 

Ma mère m’a toujours dit : « si tu n’as rien d’intelligent à dire, tais-toi. »

Mon oncle me disait « Une main seule ne peut jamais applaudir » (c’est plus joli en arabe) .

Mon père m’a toujours dit « lorsque tu es perdue, attrape le sol » (idem).

 

Quelle est votre destinée finale?

Quel est votre objectif?

A quoi pensez-vous?

 

Nous n’avons pas la vérité entre nos humbles mains.

Nous n’avons pas saisi la complexité de la dramatique situation.

Nous n’avons pas grandi dans ce quotidien qui traumatise,

Nous n’avons pas mangé dans ce climat qui effraye,

Nous n’avons pas dormi ces nuits qui terrorisent.

 

Les gars, par pitié, reprenez-vous.

Vous êtes instruits.

Vous avez la chance de pouvoir vérifier l’information sans craindre une attaque ou une alerte à la bombe pendant votre surf internet.

Vous avez la chance de pouvoir ouvrir votre cœur en sécurité à tous, même à l’Autre.

Vous êtes bénis de pouvoir être vous sans craindre pour votre vie parce que vous êtes vous et que vous êtes nés du mauvais côté du mur.

 

Ne jetez pas l’huile sur le feu de la douleur et de l’horreur déjà bien trop embrasée.

N’entretenez pas les rouages d’une machine de la haine déjà bien trop huilée.

 

Vérifiez vos sources.

Ne postez rien d’inavéré.

N’utilisez pas la douleur des uns pour nourrir la haine envers l’autre.

 

Reprenez-vos esprits.

Pétez un coup s’il le faut, mais cessez-le feu ici.

Il y’en a déjà bien trop là bas…

peace

4 commentaires sur « lettre ouverte à ma TL … »

  1. Merci!!!! j’ai le même agacement devant toutes ces publications qui se répandent comme une traînée de poudre ( sans jeu de mots non plus 😉 ) Des photos, des vidéos, dont on ne connait ni la date ni la provenance, qui sont juste là pour servir une propagande.
    Je retiens ta phrase  » N’utilisez pas la douleur des uns pour nourrir la haine envers l’autre. » elle est tellement juste! Merci

  2. Bravo pour ce billet, il est absolument parfait et ça fait chaud au coeur si j’ose dire, de voir des personnes qui prennent encore le temps de réfléchir 🙂

  3. Je dis moi aussi merci pour cet article. Je ne suis pas présente sur les réseaux sociaux mais je constate qu’ici et là, les amalgames vont bon train et les jugements hâtifs aussi. Je crois qu’en effet, réfléchir est primordial.
    « N’utilisez pas la douleur des uns pour nourrir la haine envers l’autre » ta phrase est très juste et elle traduit bien ma pensée.

  4. J’ai brièvement parcouru le Hashtag en TT ce matin : « JeSoutiensLaPalestineCar » -> Navrant ! Quelques tweets ont résumé ta pensée, dans une version plus… sarcastique.

    Il ne me viendrait pas à l’esprit de prendre partie pour un peuple ou pour l’autre. J’ai l’honnêteté de reconnaître que je ne connais pas leur histoire. Je me contenterai d’être triste pour les enfants de ces deux nations…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s