Cette nuit, j’ai rêvé que nous étions une assemblée familiale en train de rire lorsqu’un homme venu de nulle part nous a brutalement assailli. Puis je me suis réveillée en sursaut et ai réalisé que non, ce n’était pas qu’un cauchemar. Mon âme à la gueule de bois, mon cœur à des courbatures, mes yeux sont toujours humides en pensant aux victimes et ceux qui ne sont toujours pas retrouvés. Pourtant, je déposerais mes enfants à l’école, comme chaque jour, et j’irais travailler, comme chaque jour. Courage à tous dans ces moments où il n’y a que l’union qui fait la force, l’amour qui solidifie les liens, la foi qui maintienne debout.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s