C’est par ce mercredi d’été indien que je suis passée au vernissage de l’expo Décor à la Fondation Boghossian. Je cadre le décor : l’art, je n’y connais rien, je n’y comprends rien, mais pour moi il a un sens : il nous touche, nous émeut, réveille des choses en nous, ou il n’est pas. 

C’est donc sans idée précise que je me suis rendue à cette expo. L’idée : que l’art contemporain serve à décorer un endroit dans que cela ne relève du sacrilège. 

J’ai commencé ma visite en free-style (je suis une très mauvaise élève journaliste : je n’aime pas les visites guidées et n’écoute pas ce qui est dit au plus grand nombre). J’ai visité avec mon cœur, avec mes tripes, j’ai d’abord laissé mon esprit s’ouvrir en faisant le tour de la piscine et admirer l’installation de Daniel Buren sur les vitraux de la Villa. Avec le soleil de l’été indien, j’ai fait 2000 km dans ma tête. 

Puis, j’ai traversé le rideau irisé vert, jeté un œil aux coussins argentés qui flottaient comme des idées malines et coquettes dans l’air, monté les escaliers, visité les pièces qui semblaient sorties d’un décor de film de Martin Scorcese, nonchalamment. Jusqu’à ce que je tombe sur une pièce qui m’a happée, littéralement. Du bleu, mais le bleu qui m’évoque dans mes tripes le bleu majorelle, le bleu de la Méditerranée, le bleu de mes vacances, le bleu qui me fait tant de bien au teint.

On m’explique qu’il s’agit en plus d’une innovation – ou quand l’art fait avancer les choses… Ce bleu sont des paroles célèbres doublées sur du papier calque, ces paroles qu’on oublie et qui ici se superposent pour tenter de ne pas tomber dans la désuétude. La légende veut que ces paroles soient celles de Yasser Arafat…celle qui est derrière cette merveille est marocaine, elle s’appelle Latifa Echakch et son univers se marie à merveille avec celui d’Andy Warhol.

On se balade dans la villa comme on visiterait des pièces qu’on aimerait avoir chez soi. N’est-ce pas une autre finalité de l’art finalement, de pouvoir le projeter dans son quotidien pour s’ouvrir le cœur et l’esprit ?

Du 8 septembre 2016 au 29 janvier 2017

Ouvert du mardi au dimanche de 11 h a 18h. 

Gratuit tous les mercredis ! 

http://www.fondationboghossian.com


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s