Dire que je suis fabriquée en carton, en chocolat, tout ce que tu veux, c’est un doux euphémisme. J’ai pourtant, après la naissance de ma seconde fille, j’ai dépassé le stade des résolutions et activé le plan musclor. C’est à dire que quand t’es essoufflée en montant les escaliers avec ton bébé dans les bras, tu te poses des questions !

C’est alors que je m’étais inscrite dans une salle de sport et pour être sûre de vraiment y aller, je l’ai choisie non pas en fonction des prix mais des cours de la proximité avec mon boulot et autres centres d’intérêts.

Puis, je me suis chopée une coach pour grandir dans mon exercice. et j’ai grandi. j’ai appris à faire des exercices costauds, à dépasser mes limites psychologiques. 

Puis j’ai quitté la ville où j’habitais et j’ai laissé mon corps plus ou moins survivre pendant 3 ans, se démerder avec les moyens du bord. jusqu’à ce que je m’inscrive à l’Aspria et que je découvre la natation.

J’avais toujours eu horreur de ça, mais avec les 10 kilos de trop que j’avais chopé comme un sac à dos bon marché, courir n’était plus envisageable. La natation, elle, offrait une alternative complète et réconfortante à un corps qui avait paumé son centre de gravité.

Puis, je décide de poser ce sac à dos. On me parle du Bodytec. Première séance, je ne sais pas trop à quoi m’attendre, même si j’ai une vague idée d’un scénario à la télé-achat où un type se goinfre devant la télé en faisant bouger des ados par des électrodes.

Mais en fait, pas du tout : tu enfiles une tenue noire, sans sous-vêtements, on t’applique des électrodes, et puis…au boulot. Et oui, tu bosses. Je me retrouve à faire des exercices comme ceux que je faisais avec mon ex-coach : burpeez, gainage, squats, tyrex,…je sais, ça claque – et la machine travaille en même temps. Elle active grâce aux électrodes ce que je fais comme effort, un peu comme un amplificateur. sauf que ça dure 20 minutes et qu’on se donne plus sachant que l’effort est de courte durée.

​Faiire du sport pendant 1h, c’est so 2000. 


Mais surtout, ça fonctionne vite. Les premiers effets se font sentir après 1 mois déjà.  Quand on oublie d’y aller, on sent les effets également, le corps s’ennuie.

Quand j’ai vraiment compris que ça fonctionnait, moi qui avait comme croyance que mes abdos étaient ramollis après 2 grossesses? Lorsque j’ai du remonter sur un petit bateau du moteur en m’appuyant sur mes bras et mes abdos. Rien que ça. 

Si tu veux, on y va ensemble la prochaine fois. c’est plus drôle à deux 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s